fbpx

IA SCHOOL

Comment le Big Data révolutionne le quotidien des entreprises en 2021 ?

Comment le Big Data révolutionne le quotidien des entreprises en 2021 ?

L’apparition du Big Data ainsi que les progrès de l’intelligence artificielle et du machine learning ont eu des impacts considérables sur le quotidien des entreprises de tout secteur. En France, les success-stories basées sur cette nouvelle technologie se multiplient à grande échelle !

Mais comment le Big Data fait-il pour révolutionner la vie des entreprises en 2021 ? Son secret réside surtout sur 5 piliers étudiés à l’IA School : le volume, la vélocité, la variété, la véracité et la valeur.

 

Les 5v du Big Data

Pour améliorer le quotidien des entreprises, le Big Data met en lumière 5 grands piliers, aussi appelés les 5v. De prime abord, le terme « Big Data » se traduit par « données en masse » ou « données imposantes ». Ces termes renvoient à un volume important de données traitées et généralisées. Ainsi, grâce au data analyst, l’univers de l’entrepreneuriat se voit bouleversé par une explosion de la quantité des données collectées. À titre d’information, on a pu réunir 43 trillions de gigabytes de données en 2020, soit plus de 300 fois le volume collecté en 2002.

« Vélocité », le Big Data apporte les bonnes résolutions au moment opportun à l’aide des bons canaux de distribution. Il incite donc à un traitement de données plus rapide en vue d’élaborer des réponses mieux adaptées aux problématiques actuelles de l’entreprise. On parlera notamment de l’insertion des nombreux logiciels intelligents et performants.

Pour le troisième V, la variété entre en jeu. Géolocalisation, échanges vocaux, posts, vidéos, historiques de transaction, les données collectées à l’aide du big data sont hétérogènes. En effet, la technologie apportée par l’intelligence artificielle permet l’analyse et le recoupement de milliers de données non structurées. La véracité est par la suite un point important à noter en vue de mettre en place les précautions nécessaires quant à la minimisation des pertes de données et des risques de fraudes diverses.

Enfin, les progrès apportés par le big data ont pour objectif final de donner de la valeur ajoutée aux produits et services fournis par l’entreprise. Ainsi, l’exploitation des données répond au final à des enjeux marketing, commerciaux et digitaux au sein de la structure.

 

Une relation client évolutive grâce au Big Data

La relation client connait une véritable évolution grâce à l’analyse massive des données collectées. Par la suite, l’entreprise pourra plus facilement identifier les besoins de sa clientèle et de ses prospects de façon substantielle. Le Big Data permet donc de faire le point sur les produits/services qu’ils apprécient le plus, ceux qu’ils ont du mal à appréhender, ainsi que les failles et éventuelles remarques émises. Cette évolution s’adapte en continu aux offres que propose la structure en vue d’une amplification des services proposés.

Comme exemple concret des impacts positifs du data analyst sur les relations clients, on peut citer les quatre NATU ayant connu des success stories impressionnants : Netflix, Airbnb, Tesla, Uber. Leur réussite vient surtout du fait d’exploiter les données collectées en vue d’améliorer les services offerts et d’ainsi mettre en avant des expériences clients mieux transformées.

 

Une véritable refonte de l’organisation de l’entreprise

Le Big Data révolutionne également l’organisation d’une entreprise à la fois dans son ensemble et dans les détails. D’une part, il favorise une autonomisation des employés dans la réalisation des différentes tâches qui leur sont attribués. Par la suite, chaque équipe pourra prendre les décisions qu’elle estime les plus fructueuses selon l’analyse des données volumineuses collectées.

D’autre part, il incite à une augmentation en nombre et en pertinence des équipements utilisés au sein de la structure. Une bien meilleure organisation ne peut qu’en découler.

Toujours dans une optique d’amélioration de l’organisation d’une entreprise, la plupart des structures mettent en place un service de centralisation de données sous la responsabilité d’un Chief Digital Officer.

 

Le Big Data et la transformation des produits finaux

Le Big Data ne s’arrête pas à l’amélioration de la relation client et à l’organisation de l’entreprise, il a aussi ses impacts sur la transformation des produits finaux. De prime abord, les produits/services fournis gagnent en termes de valeur et de potentialité. L’intelligence artificielle a même permis l’intégration d’un autodiagnostic, d’une maintenance prédictive et d’une anticipation de pannes dans la fourniture de ces derniers.

On assiste à une softwarisation des produits finaux qui mettent en avant les upgrades, les améliorations et les réparations dans une alternative d’hyperpersonnalisation des services offerts. Désormais, ils ne se contentent plus à répondre à des besoins basiques de la clientèle, mais s’adaptent en permanence aux besoins spécifiques évoqués par chaque consommateur.

 

Fermer le menu