2 avril 2024

Retrouvez l’interview de Pompilio Fanelli formateur en Data Visualisation pour l’IA School sur le campus de Bordeaux

Retrouvez l’interview de Pompilio Fanelli, formateur en Data Visualisation pour l’IA School sur le campus de Bordeaux.

 

Le parcours de Pompilio

Pompilio a un parcours linéaire, il a créé son entreprise dans les années 90 dans laquelle il a fait du système d’information dans l’informatique, dans l’intranet et internet. Depuis quinze ans, il est indépendant et son activité tourne autour de la Data.

Ce qui a motivé Pompilio à être intervenant au sein de l’IA School

Pompilio a connu l’IA School par une société intermédiaire qui s’appelle Akigora, qui met en relation des experts métiers et des écoles. C’est par ce biais que Pompilio a commencé à intervenir à l’IA et c’est la vision double-compétence en intelligence artificielle et marketing qu’il a aimé au sein du groupe. Il pense que c’est la bonne vision à avoir aujourd’hui pour enseigner aux étudiants.

La matière que Pompilio enseigne

Pompilio enseigne la Data Visualisation avec une pédagogie inversée, par des études des cas et des TP. Peu de théorie, tout en pratique avec des cas concrets d’entreprises, pour que les étudiants ne soient pas surpris une fois dans le monde du travail.

L’enseignement de Pompilio face aux besoins de l’Intelligence Artificielle

Pour son enseignement Pompilio passe par Power BI, c’est un logiciel avec un peu d’Intelligence Artificelle. C’est un produit Microsoft, sachant que Microsoft est très important dans le monde de l’Intelligence Artificielle aujourd’hui. Mais ce qui est important surtout pour Pompilio, c’est que l’Intelligence Artificielle ce n’est pas bon, ce n’est pas mauvais, l’essentiel c’est surtout que les personnes doivent développer un jugement critique sur les choses, sachent analyser. C’est primordial d’avoir un jugement critique, lui met l’accent sur le jugement critique par rapport à la technologie.

L’accompagnement de Pompilio pour la réussite des étudiants

Pompilio accompagne les étudiants en leur apprenant les cinq compétences qu’il faut avoir pour un projet Data dans une entreprise : la connexion et le nettoyage des données, la modélisation des données, l’enrichissement des données et vient ensuite la raison du tableau de bord et la publication de ce tableau de bord sur internet. En apprenant cinq compétences qui nécessitent un effort cognitif pour savoir jongler entre toutes, il les prépare au mieux au monde de l’entreprise.

Un conseil pour la vie professionnelle des étudiants

Selon Pompilio il est important d’être transdisciplinaire, donc avoir plusieurs compétences à leur arc. En ce qui le concerne, il a des compétences financières et informatiques donc pour les étudiants, ça peut être marketing et informatique qu’importe leur domaine d’expertise l’important est de se diversifier et se démarquer par rapport aux autres.

Le mot de la fin

Constamment apprendre, l’informatique évolue beaucoup. Il y a quinze ans le domaine évoluait chaque année, aujourd’hui ça évolue tous les mois et même moins. Donc pour Pompilio il faut toujours apprendre, être curieux et ne pas penser que l’on est arrivé une fois qu’on est sorti de l’école. L’informatique évolue vite et il faut s’adapter.

Retrouvez d’autres interviews !

Plus

d'articles

23 avril 2024

Retrouvez l’interview de Coline Alberti, étudiante en deuxième année de Mastère à l’IA School sur le campus d’Aix-en-Provence. Pourquoi Coline […]

19 avril 2024

De la santé à la finance en passant par l’automobile, l’intelligence artificielle (IA) a révolutionné de nombreux domaines. Cependant, cette […]

3 avril 2024

Vous avez envie d’en savoir plus sur la tech ? alors voici 3 films qui vous intéresseront tout particulièrement ! […]

21 mars 2024

Si nous voulons comprendre l’ampleur de la biodiversité marine et savoir comment elle pourrait être en danger, nous devons d’abord […]

14 mars 2024

Selon la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), 72 attentats ont été déjoués depuis 2012. Mais, ces résultats ne […]

20 février 2024

Grâce à un outil d’intelligence artificielle, qui analyse les données de microclimat en fonction des caractéristiques des espaces publics, la […]