fbpx

23 mai 2022

Tesla veut créer son premier robot humanoïde

Tesla n’est pas seulement un constructeur de voitures électriques, mais aussi une entreprise technologique. Elle développe des logiciels, des algorithmes d’intelligence artificielle et d’autres technologies qui sont mis à profit dans ses voitures.

Mais aujourd’hui, Tesla veut aller au-delà du secteur automobile et créer son premier robot humanoïde. L’objectif est de développer un robot autonome capable d’effectuer des tâches trop dangereuses ou difficiles pour les humains.

 

Le point sur Tesla et Elon Musk

Elon Musk est connu pour sa vision et son ambition. Il est également connu pour sa capacité à créer de grandes idées. Ces deux traits de caractère ont fait de lui l’une des personnes les plus puissantes au monde.

Musk est l’un des plus grands innovateurs de l’histoire récente, et son travail a changé notre façon de vivre et de travailler. Ses projets incluent Tesla et SpaceX, qui sont tous deux connus pour leurs innovations révolutionnaires.

Aujourd’hui, Musk veut passer à un autre niveau – littéralement. Il prévoit de créer un robot humanoïde nommé « Optimus » qui sera capable de parler, de marcher et d’interagir avec les humains comme le ferait une vraie personne.

 

Un premier robot humanoïde pour l’entreprise du milliardaire

Tesla n’est pas seulement un constructeur automobile. C’est aussi une entreprise de haute technologie qui développe de nouvelles technologies pour la fabrication et la production d’énergie.

Et quel autre domaine nécessite des technologies avancées ? La robotique ! Ce n’est un secret pour personne qu’Elon Musk adore les robots. Mais veut-il vraiment en fabriquer un lui-même ? Oui ! Ou du moins essayer…

Tesla a déjà mis au point des robots pour ses usines automobiles et souhaite désormais développer des robots humanoïdes, qui pourront travailler dans les usines aux côtés des humains.

 

Le robot Optimus, un projet fou pour Tesla

L’avenir de l’industrie, ce ne sont pas les voitures électriques, ce sont les robots. Et Tesla veut être à l’avant-garde de cette révolution.

L’entreprise vient de mettre en ligne des tonnes d’offres d’emploi liées au logiciel de son futur robot humanoïde. Aujourd’hui, le projet s’appelle Optimus et il est plus sérieux que jamais. Selon les dernières annonces d’Elon Musk, Optimus est devenu encore plus prioritaire que le développement de nouveaux véhicules.

En 2021, Tesla a annoncé le « Tesla bot ». Il s’agissait d’un robot domestique de 1m73 qui serait capable de vous aider dans la maison, de nettoyer votre maison et même de cuisiner pour vous…. Cette annonce a été faite à un moment où de nombreuses autres entreprises tentaient de développer leurs propres robots humanoïdes. L’idée derrière ces projets était souvent la même : leur donner une apparence aussi humaine que possible afin de surprendre les consommateurs et de leur donner envie de l’acheter. Mais presque tous ces projets ont échoué (y compris celui de Toyota) parce qu’ils étaient trop coûteux et peu efficaces.

 

La roadmap du projet

Le plan de Tesla pour Optimus est assez simple. Tout d’abord, la société prévoit d’avoir un prototype du robot sur le terrain d’ici fin 2022. Il s’agit essentiellement d’une preuve de concept qui montre comment Optimus peut se déplacer, combien il peut soulever et à quelle vitesse il peut répondre aux commandes de son opérateur.

La prochaine étape sera la première version d’Optimus. Elle sera capable de conduire de manière autonome et d’effectuer des tâches de base comme le chargement et le déchargement de camions, ainsi que le chargement et le déchargement de navires.

La prochaine étape sera la version grand public d’Optimus. C’est à ce moment-là que vous pourrez en acheter un pour l’utiliser à la maison ou au travail, bien qu’il ne soit pas certain que Tesla veuille vendre sa propre version ou qu’elle se contente de céder sa technologie sous licence afin que d’autres entreprises puissent créer leurs propres versions du robot d’assistance.

 

Un robot Tesla oui, mais pourquoi ?

L’idée d’un robot capable de tout faire n’est pas nouvelle. Nous en rêvons depuis des décennies. En fait, elle est si ancienne que nous n’avons même pas besoin d’expliquer pourquoi un tel robot serait utile.

Elon Musk a été très clair à ce sujet : il veut faire de toutes nos activités physiques des tâches facultatives. Faire les courses, la vaisselle, le ménage, les charges lourdes… tout cela sera pour les machines. Si le projet continue à se développer, nous pourrions voir ce monde de notre vivant.

En fait, si l’on veut parler d’un robot capable de faire tout ce que nous pouvons faire, c’est encore loin. En revanche, si nous parlons d’un robot polyvalent capable d’effectuer des tâches telles que le nettoyage des sols ou la vaisselle… alors nous sommes déjà très proches de la réalité !

Elon Musk est assez terrifié par ce changement. Il ne veut pas devenir l’une de ces personnes qui doivent passer toute la journée à la maison parce qu’elles sont trop faibles ou trop âgées pour sortir. Il a donc décidé d’investir sa fortune dans des projets qui tentent d’éviter cette situation : Neuralink en est un exemple.

Plus

d'articles

4 juillet 2022

Un Job Dating, c’est quoi ? On connait tous le principe du speed dating, qui consiste à rencontrer et éventuellement séduire […]

23 juin 2022

VivaTech est un salon international dédié à l’innovation et aux nouvelles technologies. Il se tient tous les ans à Paris […]

22 juin 2022

Découvrez le témoignage de Rémi, 24 ans, étudiant en 1ère année de Mastère à l’IA School :   Son souhait d’allier […]

16 juin 2022

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) espère mettre fin à l’âgisme et à la discrimination qu’il entraîne en mettant en […]

8 juin 2022

Le gouvernement français vient de lancer France transfert. Ce nouveau site offre aux créateurs de contenu une alternative à WeTransfer. […]

30 mai 2022

Le 16 mai s’est tenu la finale de l’édition 2022 du Concours d’Éloquence du Campus de Paris ! Revivez cette belle […]