fbpx

IA SCHOOL

Quel est le rôle de la programmation dans l’IA ?

Quel est le rôle de la programmation dans l’IA ?

L’intelligence artificielle et le big data ne pourront jamais se séparer de la programmation. Considérée comme étant le cœur de tout projet informatique, la programmation se trouve à la base même du développement informatique.

Mais que comprendre de cette notion ? Quelles différentes étapes sont requises pour la mise en place d’une programmation ? Et quels sont les langages de programmation les plus utilisés en faveur des progrès de l’IA ? L’IA School fait le point.

 

La programmation au cœur de l’IA

La programmation joue un rôle primordial dans la conception et la mise en place de tout projet de systèmes informatiques. Certaines personnes peuvent même définir l’intelligence artificielle comme étant le fruit de la programmation.

Elle représente en effet la base de tout type de développement informatique et de systèmes intelligents. Elle englobe toutes les actions réalisées en vue de mettre ces systèmes en place pour qu’ils fonctionnent correctement. Ainsi, pour concevoir un nouveau logiciel, un site internet ou encore une application mobile basée sur l’IA, un data analyst ou data scientist doit forcément utiliser la programmation.

D’un point de vue scientifique, elle se considère comme étant l’écriture des codes sources d’un système informatique intelligent. La data science préfère plutôt utiliser le terme « développement intelligent » pour l’identifier. Dans sa mise en place, plusieurs paramètres doivent être pris en compte tels que les spécificités du système, les tests de performance, le monitoring et la maintenance.

 

Comment se passe une programmation dans l’IA ?

Une programmation dans l’IA se passe en quatre étapes :

  • La conception du système ;
  • Son implémentation ;
  • Sa conversion en code source ;
  • La réalisation des tests de performance.

D’une manière concrète, pour appréhender le développement intelligent dans la réalisation d’un projet informatique ou relatif au big data, on utilise plutôt des langages de programmation. Ces langages permettent de créer un ensemble de séquences informatiques en continu qui ont pour but de répondre à une problématique précise.

 

Les différents langages de programmation utilisés dans l’IA

Il existe des centaines de langages de programmation en informatique que la machine learning peut exploiter librement. Néanmoins, certains langages se distinguent du lot par leur simplicité d’utilisation, leurs spécificités, ainsi que les différentes possibilités d’options qu’ils offrent. Chez l’IA School, nous nous intéressons plus précisément au langage Python, R, JAVA, Prolog et LISP.

 

 

Le langage Python

Langage informatique de référence en intelligence artificielle, la plupart des outils du big data sont disponibles sous ce langage. Il rend en effet l’apprentissage de la machine plus simple et plus compréhensible avec des codes faciles à appréhender, des méthodes de développement court et une compatibilité exemplaire avec la plupart des plateformes de développement : Linux, Windows, Unix, Mac OS…

Python dispose d’un millier de bibliothèques accessibles et adaptées à la plupart des projets intelligents. Il dispose aussi d’une immense communauté en open source et facilite la traduction des algorithmes informatiques.

 

Le langage R

Langage de programmation préféré des datas scientists et des datas analysts, le langage R se dédie à la réalisation des statistiques ainsi qu’à la science des datas. En effet, il facilite la mise en place des algorithmes d’une démarche statistique et répond largement aux besoins de visualisation personnalisée. D’ailleurs, les grandes entreprises telles que Google l’utilisent.

Toutefois, le langage R reste complexe pour les débutants en langage informatique et nécessite un niveau de connaissance plus poussé. Suivre une formation à l’IA School peut vous permettre de l’appréhender convenablement.

 

Le langage JAVA

Hautement recommandé pour les projets d’IA à grande échelle, le JAVA permet de mettre en place des modèles de machine learning évolutifs ainsi que des systèmes multirobots plus performants. Il peut bien rivaliser avec le langage Python, à l’exception du fait qu’il soit un peu lent à travailler.

 

Le langage Prolog

Dans la recherche d’un langage de programmation performant pour augmenter les capacités de ses chatbots, Prolog reste le mieux sollicité par les programmeurs informatiques. Ce langage présente comme points forts une structuration simplifiée des données en arborescence, un pattern matching et une automatisation du back-tracking.

 

Le langage LISP

Enfin, le langage LISP s’utilise de plus en plus en intelligence artificielle. Bien qu’il soit moins populaire que le Python, R ou JAVA, il reste un outil infaillible pour développer des systèmes intelligents. Il offre notamment une plus grande liberté de choix et de flexibilité aux programmeurs et s’adapte de manière intuitive au deep learning et au machine learning.

 

Comment la programmation et l’IA révolutionnent-elles nos vies ?

La programmation et l’intelligence artificielle révolutionnent nos quotidiens d’une manière surprenante. On doit notamment les applications mobiles, les services en ligne, la téléphonie, les logiciels informatiques et les ordinateurs à l’IA.

En vérité, l’IA serait à l’origine de tous les systèmes d’information intelligents et automatiques que nous connaissons à l’heure actuelle. Elle soutient notamment les progrès de la médecine, de la santé, de l’éducation, du sport, du travail, de Google Maps, la détection du Covid-19, et bien plus encore !

Fermer le menu