fbpx

IA SCHOOL

Un Pacte pour rendre l’IA égalitaire voit le jour !

Un Pacte pour rendre l’IA égalitaire voit le jour !

On le sait, les algorithmes – qui composent les fondements de l’Intelligence Artificielle – sont à l’image de ceux qui les codent. Et quand on sait que 90% des développeurs sont des hommes, on peut se poser des questions ! Pour éviter des dérives, rendre plus éthique et égalitaire l’Intelligence Artificielle qui bouleverse déjà tous les secteurs d’activités, le Laboratoire de l’Egalité a présenté son “Pacte pour une Intelligence Artificielle égalitaire” le 3 juin dernier. Un texte qui décline des actions de fond pour faire de l’IA un moteur d’égalité entre femmes et hommes. Décryptage.

 

Le Laboratoire de l’Egalité : une association qui lutte pour la mixité

Cette association, créée en 2010, a été l’une des premières à avoir tiré la sonnette d’alarme sur les stéréotypes reproduits par l’Intelligence Artificielle, et ses dérives engendrées. Composée de femmes et d’hommes de toutes professions, ce laboratoire de l’égalité est “une force de rassemblement, d’interpellation des décideurs publics et privés, capable d’émettre des propositions sur les questions qui déterminent une vraie mixité.” (source : Le Laboratoire de l’Egalité). En 2019, le livre “L’Intelligence Artificielle, pas sans elles !” co-écrit par deux membres du Laboratoire – Aude Bernheim et Flora Vincent – est une première action pour sensibiliser la population à cette importante question d’une Intelligence Artificielle égalitaire. Un an plus tard, le 3 juin 2020, le Pacte est présenté aux cotés de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre hommes et femmes et de la lutte contre les discriminations, et salué par Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé du numérique.

« Les femmes ne peuvent pas être absentes de ce secteur en plein essor, et nous devons travailler à l’orientation des jeunes filles vers ces filières«  Marlène Schiappa

 

Vers une IA éthique, responsable, égalitaire

Ce Pacte pour une Intelligence Artificielle égalitaire présente des mesures concrètes pour changer les choses dès maintenant. Des solutions à la fois humaines et techniques, comme par exemple :

  • encoder directement dans le script des algorithmes des objectifs égalitaires,
  • attribuer un genre neutres aux assistants vocaux,
  • intégrer le genre dès la création d’un programme d’IA.

Ce pacte vise à sensibiliser et mobiliser les parties prenantes de l’Intelligence Artificielle. Il s’adresse aussi bien aux responsables politiques, qu’aux dirigeant.e.s des secteurs public et privé, aux entreprises du numérique et aux entreprises qui utilisent l’IA, aux enseignant.es, aux médias …

En signant ce pacte, tous les acteurs s’engagent à travailler vers une IA non discriminante

Pacte IA

Bâtir une Intelligence Artificielle digne de confiance 

La prise de conscience que l’IA est le reflet de la société et de ceux et celles qui la font est enfin là. Au côté de ce pacte, il existe de nombreuses autres initiatives, rapports et développements de nouvelles normes – comme le rapport Villani ou celui de l’Institut Montaigne – et des labels IA équitables.

Il y a donc urgence à mettre en place une Intelligence Artificielle plus inclusive : féminiser les métiers du numérique, former et sensibiliser les développeurs et enseignants aux enjeux de la mixité, enrichir les bases de données sur lesquelles les machines s’entraînent, ou encore forcer les algorithmes à ignorer les biais identifiés. Car l’ambition est de créer une IA transparente et traçable au service de l’humain.

Vous êtes attiré.e.s par les métiers de l’Intelligence Artificielle ? Découvrez les formations hybrides de l’IA School qui vous permettront d’acquérir une double compétence technique et business très recherchée par les recruteurs. 

Fermer le menu