fbpx

14 février 2022

NFT, cette nouvelle forme de cryptomonnaie

Vous avez surement entendu parler des crypto-monnaies, vous en possédez peut-être même ! Mais avez-vous entendu parler des jetons non fongibles, NFT ?  Ces trois lettres sont prononcés par beaucoup en ce moment : NFT. Mais avez vous compris de quoi il s’agit réellement ? On vous explique tout !

 

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT est une unité de données stockée sur une blockchain, qui confirme l’authenticité d’un article numérique et l’historique de la transaction. C’est comme un acte ou un titre de propriété (comme une maison) ou un tableau original. Le NFT « prouve » que vous êtes propriétaire du fichier et que vous êtes autorisé à le vendre.

Les NFT sont des actifs numériques qui peuvent être achetés, vendus et mis aux enchères. Comme le bitcoin et d’autres crypto-monnaies, ces actifs numériques sont basés sur la technologie blockchain, mais les NFT ne sont pas créés comme des monnaies ou pour être utilisés comme méthode de paiement. Ces actifs numériques peuvent prendre la forme de presque tout : art numérique, cartes à collectionner, musique et même des tweets.

 

Capture d’écran NFT – Netbooster

Un NFT représente la propriété d’un actif qui ne peut pas être répliqué ou échangé contre autre chose. Cependant, cela ne signifie pas qu’il est imperméable au vol. Comme pour toutes les formes de crypto-monnaie, si vous perdez le mot de passe de votre portefeuille ou votre clé privée, vous ne reverrez jamais votre crypto-monnaie.

 

À quoi servent les NFT ?

Les NFT sont utilisés pour un large éventail de choses, de l’art numérique aux souvenirs sportifs. Le premier jeu à utiliser les NFT a été CryptoKitties, qui permet aux joueurs d’acheter et de vendre des chats numériques uniques.

Les NFT sont utilisés pour prouver la propriété d’un actif numérique. Lorsqu’une personne achète un NFT, elle reçoit un jeton qui vérifie qu’elle a acheté cet actif numérique. Techniquement, un NFT peut servir de certificat pour n’importe quoi. Pour prendre un exemple concret, si vous achetez un objet d’art, vous recevez un certificat d’authenticité que vous seul pouvez posséder. Ce certificat est votre preuve de propriété. De même, lorsque vous achetez un NFT, vous recevez un jeton unique que vous êtes le seul à posséder.

Parmi les transactions NFT les plus médiatisées, citons la vente pour 69 millions de dollars d’une œuvre d’art numérique de l’artiste Beeple et d’un clip de basket-ball NBA Top Shot qui s’est vendu pour plus de 208 000 dollars.

« Everydays : the First 5000 Days », assemblage de dessins et animations réalisés quotidiennement durant 5000 jours d’affilée par Beeple.

HANDOUT / CHRISTIE’S AUCTION HOUSE / AFP

 

Les NFT peuvent être utilisés pour presque tout, ils sont l’équivalent numérique d’une carte de collection ou d’une carte à collectionner. Vous pouvez vous en servir pour certifier l’authenticité d’une œuvre d’art, d’un post sur les réseaux sociaux ou même pour acheter des vêtements virtuels dans les jeux vidéo.

L’une des premières plateformes à offrir ce type de possibilité est Ethereum, mais il en existe beaucoup d’autres.

 

Où puis-je acheter ou vendre des NFT ?

Il existe un certain nombre d’endroits où vous pouvez acheter et vendre des NFT, mais deux des plus populaires sont OpenSea et Rarible. Ces deux sites ont leurs propres caractéristiques, mais de manière générale, le processus est similaire dans la mesure où les utilisateurs doivent créer un compte pour pouvoir acheter ou vendre.

Pour vendre des NFT sur OpenSea, il faut aller dans l’onglet « Vendre » du site et télécharger des images ou des fichiers vidéo qui seront vendus comme jetons. Les vendeurs sont ensuite invités à fournir des informations de base sur le jeton, notamment son nom et son prix.

Le processus de Rarible est similaire : les utilisateurs téléchargent des images ou des vidéos qu’ils souhaitent vendre sous forme de jetons, avec quelques informations de base, dont leur prix. Toutefois, Rarible demande également aux utilisateurs de définir leurs droits de redevance s’ils veulent obtenir une part des ventes futures des produits dérivés de leurs NFT.

Pour acheter des NFT, vous devez créer un compte sur un marché ou une bourse. Ces derniers se trouvent sur les sites Web de nombreux réseaux de chaînes de blocs qui prennent en charge les NFT.

 

Voici quelques places de marché notables :

OpenSea – Une place de marché pour les NFT ERC-721 et ERC-1155 basés sur Ethereum.

SuperRare – Une place de marché pour les artistes vendant des œuvres d’art numériques uniques et en édition limitée.

MakersPlace – Une place de marché pour les objets de collection numériques et les œuvres d’art en édition limitée.

Rarible – Une place de marché où chacun peut créer, vendre et échanger des NFT.

Plus

d'articles

3 janvier 2023

L’intelligence artificielle est en train de changer nos vies. Elle a déjà remodelé notre façon de faire les courses, de […]

22 décembre 2022

Découvrez Ahmed Mahmoudi, étudiant en alternance à l’IA School en troisième année de Bachelor, en Intelligence Artificielle et Management au […]

22 décembre 2022

C’est une rentrée mouvementée pour les diverses associations de l’ESI Business School et de l’IA School ! Les campus ont accueilli […]

20 décembre 2022

L’intelligence artificielle (IA) est une technologie qui existe depuis des décennies. Cependant, elle a récemment commencé à devenir plus courante. […]

12 décembre 2022

L’intelligence artificielle (IA) a été largement utilisée dans des applications dans de nombreux secteurs. Si cette technologie n’en est encore […]

24 novembre 2022

Lors du tournage du prochain Avatar 2, le plateau était rempli de nouvelles technologies afin derationaliser le processus de réalisation. […]