IA SCHOOL

Les Ressources Humaines, métiers impactés le plus positivement par l’IA ?

Les Ressources Humaines, métiers impactés le plus positivement par l’IA ?

          Dans notre précédent article, nous vous parlions des impacts positifs de l’Intelligence Artificielle sur le marketing. Aujourd’hui, nous avons décidé de nous focaliser sur les métiers des ressources humaines. Ceux-ci vont connaître de profondes transformations. L’être humain est naturellement inquiet lorsque des transformations majeures interviennent au cours de sa vie. C’est pourquoi, dans les ressources humaines comme de nombreux autres métiers, les professionnels ont des interrogations.

Néanmoins, il s’avère que certaines entreprises ont déjà mis l’intelligence artificielle au service des ressources humaines, et que les effets ont été largement positifs. Ceux-ci ont permis aux RH de se concentrer sur la part humaine de leur métier. Or cela ne fait que commencer. Bientôt, la plupart des tâches répétitives ou ne faisant pas appel à l’esprit critique d’un être humain pourront être effectué par un robot.

Conscients de l’importance de ces transformations futures, à l’IA School, l’école de l’intelligence artificielle, nous vous formons afin d’avoir les clés en main pour répondre à ces nouveaux besoins. Découvrons ensemble les changements :

Des bouleversements dans le processus de recrutement :

L’intelligence Artificielle a fait son entrée au sein des ressources humaines à travers le recrutement. Le premier objectif était de faire gagner du temps aux RH sur certaines tâches longues et pouvant être établi par des machines. Ainsi, certains logiciels ont permis de directement établir une pré-sélection des candidats.

Le RH a-t-il réellement besoin de trier les CV lui-même ?

Les recruteurs ou autres personnes travaillant dans les ressources humaines ont passé des années à éplucher des millions de CV à travers le monde. Il s’agissait même d’une tâche majeure puisque celle-ci détermine la première sélection, celle qui va définir les candidats à rencontrer. Sachant que les recruteurs passent en moyenne 40 secondes par CV, lorsqu’il s’agit d’en étudier plus de 1000 pour certains postes, je vous laisse imaginer les économies de temps qui pourraient être réalisées si une machine pouvait effectuer ce travail. C’est désormais chose faite ! En effet, d’après une étude de l’Apec, 27% des entreprises de plus de 50 salariés sont équipés de logiciels relativement basiques d’intelligence artificielle qui effectue une pré-sélection des CV’s grâce à la recherche de mots-clés.

Comment un robot peut-il faire passer un entretien ?

Des start-ups comme Hire Vue ont été les pionniers dans le recrutement par intelligence artificielle. En effet, grâce à la technologie, ils ont mis en place des entretiens virtuels dans lequel l’individu va dialoguer avec un robot. Au cours de leur conversation, ce dernier va analyser différents aspects comportementaux de l’individu. En effet, le logiciel analyse plus de 25 000 données portant sur la communication verbale et non-verbale. Il va ainsi étudier les émotions du candidat, mais également définir certains traits de personnalité, uniquement grâce aux mots et expressions du visage.

Deux biais existent encore, en effet, une personne parfaitement préparée pourrait jouer un rôle et tromper le recruteur virtuel. Celui-ci permet donc d’établir une sélection plus pointue pour vérifier si les candidats correspondent au poste et à la culture d’entreprise. Néanmoins, il est indispensable qu’un être humain effectue la dernière étape de sélection des candidats.

L’autre biais existant réside dans la programmation dans le logiciel lui-même. En effet, certains processus de recrutement via l’intelligence artificielle ont été remis en cause car ceux-ci étaient discriminatoires envers certaines catégories de personnes. Néanmoins, l’intelligence artificielle est loin d’en être responsable. Ainsi, une personne bienveillante qui programmera son logiciel correctement aura à sa disposition une application qui l’aidera fortement dans son processus de recrutement.

Les réseaux professionnels, nouveaux lieux de sourcing

Enfin, au-delà de sélectionner votre CV et de vous faire passer un entretien, l’intelligence artificielle pourrait même venir vous chercher directement. Toujours grâce à des mots-clés, des robots passent en revue des milliers de profils Linkedin ou CareerBuilder afin de trouver toutes les personnes correspondant au profil recherché. Une fois ces profils déterminés, il sera ensuite de la responsabilité du RH de prendre contact avec les profils sélectionnés.

L’intelligence artificielle commence déjà à remplacer une partie du travail des métiers des ressources humaines. Néanmoins, il apparaît comme indispensable d’avoir un avis humain à la fin du processus de recrutement. Au-delà des transformations avec les relations externes à l’entreprise, l’Intelligence Artificielle va modifier la gestion en interne.

La transformation du mode de gestion des ressources humaines en interne

En plus d’être un acteur majeur du processus de recrutement, le RH doit s’assurer que les individus se sentent bien au sein de l’entreprise. Il a pour rôle de s’informer sur leurs situations, leurs objectifs, leurs envies et leurs ressentis, à la fois professionnel et personnel. En fonction des informations obtenues, il doit répondre présent pour résoudre des problèmes ou des différends, être force de proposition pour améliorer la situation des salariés. Même si l’aspect humain semble d’autant plus important dans cette partie de son travail, l’intelligence artificielle a également un rôle à jouer.

L’IA permet-il aux RH de mieux connaître leurs collaborateurs ?

Comme nous le savons désormais, l’un des atouts majeurs de l’intelligence artificielle est de pouvoir traiter un nombre de data très important dans un laps de temps court. Ainsi, dans la plupart des grandes entreprises, une application RH personnelle est mise à disposition des salariés. Les salariés interagissent très souvent avec cette plateforme et lui communiquent de nombreuses informations.

A travers celle-ci, il est possible d’analyser à la fois implicitement et explicitement les données. Le RH sera donc informé en temps réel, appuyé et pourra réagir immédiatement en cas de besoin imminent. Ainsi, l’IA pourra détecter des tensions entre managers et collaborateurs, un besoin de nouvelles compétences, des baisses de motivation voir des dépressions. Directement, le RH pourra être informé par une alerte et veiller à ce que la situation s’améliore. L’intelligence artificielle et le RH travailleront donc main dans la main afin d’améliorer les conditions des salariés.

Le robot, le nouvel assistant pour les questions simples

Au-delà des informations qui pourront être utiles aux RH, l’intelligence artificielle peut également faciliter la vie des salariés. En effet, certains modules peuvent être rajoutés aux applications ressources humaines dédiées aux collaborateurs. Ce serait par exemple le cas avec l’utilisation de chatbot. En effet, ces outils dont nous vous avions déjà parlé dans notre article concernant le marketing permettent de répondre intelligemment aux individus. Ceux-ci sont programmés, analysent un nombre de data importantes afin de proposer la meilleure réponse possible aux collaborateurs. Ainsi, les salariés peuvent obtenir des réponses à leurs questions concernant les congés, des formations ou tout autre question récurrente concernant les ressources humaines.

Ce principe avec les chatbots pourrait également être applicable sur des questions qui seraient posées par mail. Ceux-ci pourraient être liés à l’intelligence artificielle afin de répondre automatiquement aux mails concernant des questions simples. Ainsi, le RH gagnerait un temps fou sur la gestion de ses mails et pourrait consacrer plus de temps aux problèmes d’ordre humain.

L’IA a donc un rôle majeur à jouer au sein des ressources humaines internes. Il permettrait aux RH de ne plus traiter les questions simples, à titre informatif. En parallèle, cela lui accorderait plus de temps pour s’occuper de la partie humaine et ainsi favoriser le bien-être des collaborateurs au sein du groupe. Le tout en lui apportant plus d’informations et en l’accompagnant dans son diagnostic, afin de proposer la solution la plus adéquate.

            Pour conclure, l’Intelligence artificielle, si elle est bien programmée, est un formidable outil mis à la disposition des RH. Ces transformations vont complètement modifier les différentes tâches des personnes travaillant au Ressources Humaines. L’IA School, l’école de l’intelligence artificielle, vous accompagne afin d’obtenir les aptitudes qui vous permettront de participer à l’élaboration de ces programmes, et à leur bonne utilisation.

Fermer le menu