fbpx

IA SCHOOL

L’IA: un nouveau remède contre la pauvreté ?

L’IA: un nouveau remède contre la pauvreté ?

La pauvreté est un fléau qui touche le monde entier et qui dure depuis de nombreuses années. Ce problème fait partie de l’un des plus importants et des plus inquiétants dans le monde. De nombreux moyens ont déjà été mis en place afin de réduire les chiffres concernant la pauvreté. Cependant, aucun n’a été vraiment efficace et n’a suffi afin de faire cesser ce phénomène.

Cependant, l’Intelligence Artificielle pourrait s’avérer être une solution efficace pour combattre cette pauvreté. En effet, les nouvelles technologies étant de plus en plus utilisées de nos jours, il semble qu’elles soient un moyen révolutionnaire contre tous types de problèmes.

 

Les algorithmes détectent la pauvreté

L’Intelligence artificielle pourrait contribuer à une distribution des aides plus optimales dans les régions le plus dans le besoin. En effet, les images satellites permettent d’identifier les zones terrestres les plus démunies et ainsi leur venir en aide le plus rapidement possible.

En effet, les images ont permis de détecter les zones les plus éclairées et celles plus sombres. Les zones les plus sombres correspondent aux espaces les plus pauvres, car démunis de toute source lumineuse.

La détection des zones les plus dépourvues est déjà une très grande avancée. En effet, en identifiant ces zones, les travailleurs humanitaires et organisations peuvent agir plus rapidement et surtout, aux bons endroits du globe.

 

L’Intelligence Artificielle contre l’analphabétisme

En effet, le manque d’éducation et la pauvreté sont étroitement liés. L’Intelligence Artificielle pourrait avoir un réel impact sur le niveau d’éducation des régions les plus pauvres.

Par exemple, des chatbots (agents conversationnels) intelligents pourraient servir d’enseignants. Il suffirait de pouvoir donner l’accès à une connexion internet et un professeur IA pour facilement guider les élèves en utilisant l’apprentissage automatique. Cela servira à évaluer le niveau d’éducation et d’apprentissage de chaque élève. La rémunération d’un intervenant ne serait alors plus un problème pour accéder à un minimum d’éducation.

Il y a également une autre manière dont l’Intelligence Artificielle pourrait révolutionner l’apprentissage : l’apprentissage sur mesure. En effet, si certains sont plutôt visuels, d’autres se focalisent davantage sur l’écoute, quand d’autres apprennent par la pratique. L’Intelligence Artificielle pourrait alors détecter les méthodes d’apprentissage de chacun. Ainsi, les enfants issus de milieux défavorisés pourraient acquérir les compétences nécessaires pour se révéler, progresser et espérer un avenir meilleur.

 

L’Intelligence Artificielle au service de l’agriculture

Dans de nombreux milieux défavorisés, les populations dépendent souvent de l’agriculture. Un nouveau projet consiste à se servir de la robotique et de l’Intelligence Artificielle afin d’améliorer la durée de vie des cultures.

L’Intelligence Artificielle servirait à aider les agriculteurs à prédire la ou les meilleures façons d’optimiser les cultures. Optimiser les cultures permettrait aux agriculteurs de gagner du temps et de l’argent. En effet, dans les milieux défavorisés, les cultures ont une durée de vie plus courtes que dans les milieux aisés. Les agriculteurs n’ont pas forcément les moyens de se procurer des produits bénéfiques à leurs cultures. Alors l’idée serait d’aider ces paysans à gérer au mieux leurs cultures.

Par la suite, la bonne qualité des cultures permettrait une meilleure qualité de nourriture et donc une bonne santé des habitants. La bonne qualité des produits est également indispensable pour une éventuelle vente de ceux-ci. Les agriculteurs pourraient alors envisager de gagner de l’argent en mettant en vente leurs productions.

 

Des aides financières grâce à l’Intelligence Artificielle

Un outil intelligent utilise les données satellites et cellulaires. La première étape est de détecter les zones les plus démunies grâce à des images satellites. Certains marqueurs sont pistés : le matériau des toitures, la taille des parcelles agricoles, les routes non pavées, la densité des habitations…

La deuxième étape est de détecter les personnes les plus démunies en utilisant les données cellulaires de celles-ci. Des indices sont utilisés par ces outils, comme la fréquence et la durée des appels, le nombre d’appels entrants par rapport à ceux sortants ainsi que la quantité de données mobiles utilisés.

Une fois les personnes le plus dans le besoin identifiées, de l’argent leur est envoyé. Ils reçoivent sur leur téléphone portable une notification les invitant à s’inscrire. Ils acquièrent alors une certaine somme qu’ils peuvent retirer dans un commerce local.

Cette méthode pourrait se démocratiser et évoluer, notamment pour les personnes n’ayant pas de téléphone portable. L’avancée de cette méthode pourrait être un moyen efficace d’agir rapidement lors de crises humanitaires ou de catastrophes naturelles.

Le taux de pauvreté pourrait ainsi considérablement baisser grâce à ces nombreuses techniques.

 

Agir à son échelle, en se formant à l’Intelligence Artificielle

En vous inscrivant à l’IA School, l’école de l’Intelligence Artificielle, vous pourrez vous former aux métiers en lien avec l’IA. Par la suite, vous serez en capacité de maitriser les différents outils utiles à l’avancée de la technologie.

L’Intelligence Artificielle et les nouvelles technologies sont en plein essor et pourraient bien résoudre de nombreux problèmes. Il est donc important de se familiariser avec ces nouvelles méthodes.

 

Fermer le menu